Lascaux AUTOUR du PASTEL Picasso
_ Lascaux _ Fouquet _ Jean Perréal _ Carrache _ François Lemoine _ Quentin de La Tour _ Toulouse-Lautrec _ Degas _ Rouault _ Picasso _
Accueil → Pastellistes → XXème p.6

3è République 1940 Etat français 1944 Epuration 1946 4è République 1958 5è République

←   Au XXème siècle   →

Les Surréalistes

Joan Mirò 1893-1983

Catalan, surréaliste radical, sculpteur souvent obscène, peintre volontiers puéril, céramiste criard.

Joan Mirò

pastel

Personnages

1960, Encre de Chine, fusain, gouache et pastel sur papier, 50,4 x 67,8 cm
photo © Philippe Migeat - Centre Pompidou, MNAM-CCI /Dist. RMN-GP © Successió Miró / Adagp, Paris

Joan Mirò

pastel

Fête

1972, Aquarelle, fusain et pastel sur papier, 59,6 x 77,4 cm
photo © Georges Meguerditchian - Centre Pompidou, MNAM-CCI /Dist. RMN-GP © Successió Miró / Adagp, Paris

Jacqueline Lamba 1910-1993

Deuxième épouse d'André Breton (1934), couple à éclipses dont l'histoire se termine par un divorce après moult retrouvailles. Elle fréquenta Dora Maar, Frida Kahlo, vécut chez les indiens Pueblos au Nouveau-Mexique. Et peignit.

Jacqueline Lamba

Dessin

Dessin pour la vie

1942, Crayons de couleur et pastel sur papier, 44,5 x 56 cm
Dédicacé à André Breton
Vente de la collection Breton en 2003

En plein surréalisme nous allons risquer une explication que vous n'êtes pas tenus de prendre au sérieux* :
Chez les Pueblos, après une trop forte consommation de peyotl, Jacqueline s'égara (rien à voir avec Hélène) jusqu'en Utah pour se retrouver pile dans la zone 52, au milieu d'une famille de "Petits-gris" groupée autour de leur montre-table d'orientation-boussole.
C'est ballot.
La coquine, au centre, revêtue de son tablier anti-radiations, fait face au Breton de service qui lui tend les bras. Petit mais multi-glandulé, il abrite dans son ombre leur premier rejeton qui sort tout juste de sa coquille. Elle baisse la tête, pas très fière de lui annoncer qu'elle vient d'en pondre un autre, plus gros, derrière, encore rattaché par son fin cordon.
L'antenne du chef, relayée par celle, tournante, qu'ils avaient pour mission d'ériger au loin sur la montagne, dialogue avec celle de leur aéronef à élytres. Ils vont être grondés, les voyages spatiaux n'étant pas organisés pour y faire des petits.
Notons qu'André Breton ne se sépara jamais de ce dessin, notons aussi qu'ils eurent une fille Aube dont voici une oeuvre récente.

Photographie

* Nous ne sommes pas très sûrs de cette anecdote que nous avons pourtant recueillie auprès de David Vincent ! Mais sachez que cette fantaisie a été écrite avant que nous ayons découvert cette curieuse broche. Ciel ! nous avons des visions !

Salvador Dali 1904-1989

Natif de Figueras - le nombrrril du monde -, plus catalan que Puigdemont, paranoïaque, surdoué, une intelligence toujours aux aguets, une curiosité intellectuelle omnidirectionnelle, un soin apporté à ses peintures qui confine à la maniaquerie, trop matériel pour n'être qu'abstrait et trop profond pour rester en surface, vous devez le respecter en laissant le rire aux minus habens.
Dali n'a pas besoin du surréalisme, il est surréel.
Dali n'est pas Pastelliste mais Incontournable (à prononcer lentement en articulant les "n", en roulant longuement le "r", en marquant d'un fort accent tonique le "a" et en transformant le "e muet" en un "eu", il s'agit de s'écouter parler avec satisfaction). Nous ne vous proposons hélas qu'un unique pastel et quelques dessins du maître.

Salvador Dali

Dessin

Cadaquès

1917-18, Fusain sur papier
MoMA, Gift of A. Reynolds & Eleanor Morse ©Salvador Dalí. Fundació Gala-Salvador Dalí (Artists Rights Society), 2017 / In the USA
©Salvador Dalí Museum, Inc. St. Petersburg, FL 2017, Photo © Joseph Siciliano USA, 2016

Salvador Dali

Pastel

Le grand masturbateur

1930, Pastel sur papier
MoMA, Gift of A. Reynolds & Eleanor Morse ©Salvador Dalí. Fundació Gala-Salvador Dalí (Artists Rights Society), 2017 / In the USA
©Salvador Dalí Museum, Inc. St. Petersburg, FL 2017

La figure centrale serait inspirée par une formation rocheuse du Cap de Creus affectant la forme d'une tête se balançant sur le nez et par la lecture des écrits de Freud sur le rêve.

Salvador Dali

Pastel

Etude pour Images illusoires

1939, Fusain sur papier
MoMA, Gift of A. Reynolds & Eleanor Morse ©Salvador Dalí. Fundació Gala-Salvador Dalí (Artists Rights Society), 2017 / In the USA
©Salvador Dalí Museum, Inc. St. Petersburg, FL 2017

Cette étude servira de préliminaire et d'apprentissage pour sa peinture des 3 âges que vous pouvez voir en cliquant sur l'image.
La "méthode paranoïaque-critique" qu'il a explicité au cours des années précédentes s'exprime ici; il s'agit d'objectiver une pensée délirante davantage conscientisée que ne le fait le surréalisme de Breton qui propose de simplement laisser errer la pensée dans l'attente d'un surgissement productif de l'inconscient, nous disons que depuis toujours c'est là que se fait la différence entre l'artiste et l'artisan.

X


Vieillesse, Adolescence, Enfance (Les Trois Ages), 1940, Collection of The Dali Museum.

Salvador Dali

Dessin

Christ en perspective

1950, Sanguine sur papier
MoMA, Gift of A. Reynolds & Eleanor Morse ©Salvador Dalí. Fundació Gala-Salvador Dalí (Artists Rights Society), 2017 / In the USA
©Salvador Dalí Museum, Inc. St. Petersburg, FL 2017

Un dessin inspiré par la lecture des poèmes de Saint-Jean de la croix. Une composition dramatique mais sereine qui peut faire évoquer Zurbaran et aussi le Baroque. L'année de la mort de son père et un an après son audience par le Pape à Rome.

Salvador Dali

Transfert

Empreinte corporelle du bras de Dali

1975, Crayons, encre et crayons conté sur papier
MoMA, Gift of A. Reynolds & Eleanor Morse ©Salvador Dalí. Fundació Gala-Salvador Dalí (Artists Rights Society), 2017 / In the USA
©Salvador Dalí Museum, Inc. St. Petersburg, FL 2017

Entre 66 et 75, Dali réalisait des "enganxades" (du verbe catalan "enganxa" : coller). Il s'agissait d'enduire le modèle de pigment et de parvenir à le transférer sur un support pour obtenir une image. Inspiré par la prise des empreintes digitales sur les scènes de crime par le département de Police de la ville de New York il a, pour l'oeuvre (?) ci-dessus, enduit son bras d'encre d'imprimerie, suffisamment collante pour retenir la poudre grattée sur les mines de crayon, collé du papier-toilette, puis déposé cette empreinte sur l'arrière-plan de craie et crayon. Ah s'il avait connu le pastel gras !

René Magritte 1898-1967

Ceci n'est pas une introduction : Fantaisiste belge, un père entourloupetteur patenté, une mère suicidée. Il épouse la gouvernante qui l'a élevé (sans devenir pour autant Président de la République car la Belgique est un royaume) pour ponctuer une formation marquée par la lecture des Pieds Nickelés.
Formé à l’Académie royale des beaux-arts de Bruxelles ce rigolo sait peindre ce qui lui permet d'intégrer une usine de papier-peint. C'est de Chirico qui lui ouvre les yeux : il s'agit de peindre la pensée et comme la sienne balance entre plaisanterie et provocation vous avez là toute l'explication de l'oeuvre de Magritte.
Dada puis surréaliste à Paris il rencontre Breton, Éluard, Ernst et Dalí. Sa facture est impressionniste et propre, son humour empêche les sots de percevoir sa profondeur ce qui laisse les autres savourer. Seul de son espèce, Magritte c'est Magritte.

René Magritte

pastel

Dream

Pastel, 33 x 48,3 cm, sur liveauctioneers

← Précédente
↑ Haut de page ↑
Suivante →