Croix
Flèche Flèche
Lascaux AUTOUR du PASTEL Picasso
_ Lascaux _ Fouquet _ Jean Perréal _ Carrache _ François Lemoine _ Quentin de La Tour _ Toulouse-Lautrec _ Degas _ Rouault _ Picasso _
Accueil → Pastellistes → XXème p.4

3è République 1940 Etat français 1944 Epuration 1946 4è République 1958 5è République

←   Au XXème siècle   →

Le siècle commence par la "Belle Epoque" et l'"Art Nouveau" qui seront suivis au lendemain de la Grande Guerre par les Années Folles et l"Art Déco".

L'Art Nouveau

Paul-César Helleu 1859-1927

Formé aux Beaux Arts il fréquente Monet Manet sans participer au mouvement Impressionniste. Touche à tout, céramique, vitrail, gravure, marine, ses choix faits d'élégance et de clarté vont plaire, dans une société qui ne demande que cela, il sera le peintre à la mode. Money money (air connu).
Proust qui l'a fréquenté en a fait le peintre Elstir, étant entendu que les personnages de la Recherche sont bien sûr composites.
Son frère, Jean, sera peintre de marine, une vocation bien naturelle quand on sait que Paul-César, natif de Vannes, aimait la mer et les régates pour lesquelles il eut plusieurs bateaux.

Paul-César Helleu

pastel

Alice Guérin

Vers 1884-85, Pastel sur toile, 118 x 74,5 cm
Bayonne, Musée Bonnat-Helleu, cliché A. Vaquero
Collection : HOWARD-JOHNSTON Paulette

Alice qui deviendra Madame Helleu en 1886, elle a ici 14 ans († 1933).

Paul-César Helleu

pastel

Paulette dans les bras de sa mère

Vers 1904, Pastel sur papier bleu, 54,5 x 47,5 cm
Bayonne, Musée Bonnat-Helleu, cliché A. Vaquero
Collection : HOWARD-JOHNSTON Paulette

Paulette deviendra Madame Howard-Johnston († 2009).

Paul-César Helleu

pastel

Arlette Ryan

Pastel sur papier gris, 81 x 65 cm
Musée d'Orsay, RMN © Hervé Lewandowski

Arlette née Warrain est fille d'Alexandre Warrain, négociant banquier et armateur marseillais. Sa soeur Joséphine épousa le baron Chassériau, architecte doté d'un joli coup de crayon, cousin de Théodore le peintre.

Paul-César Helleu

pastel

Madame Helleu en 1894

Pastel, 48,4 x 30,5 cm
Musée d'Orsay, RMN © Hervé Lewandowski

Rare cadrage pour un visage de trois-quart en surplomb.

Paul-César Helleu

pastel

Madame Marthe Letellier

1895, Pastel sur toile, 128,3 x 123,2 cm
Mineapolis Institute of Arts, The Special Arts Reserve Fund and the Putnam Dana McMillan Fund

Marthe, née Fourton et surnommée "La Cruche" par ses "amies". Vous la retrouvez croquée avec un chapeau jaune par Van Dongen.

Jacques-Emile Blanche 1861-1942

Le portraitiste mondain de la Belle époque; vous connaissez son Portrait de Marcel Proust à l'huile. Au pastel ceci :

Jacques-Emile Blanche

pastel

Portrait de femme

1887, Pastel sur toile, 129 x 64 cm
© photo musée d'Orsay / RMN

Oui, montez dans la page pour revoir Madame Helleu. Notons que Blanche fit le portrait des enfants Helleu. Ce "beau" monde est bien petit.

Jacques-Emile Blanche

pastel

Yvette Guilbert

1891, Pastel 80 x 60 cm
musée Carnavalet

Peut-être connaissez-vous Yvette Guilbert (1865-1944) sans le savoir ? Des indices : le fiacre qui allait trottinant, madame Arthur qui fit parler d'elle longtemps... Hue-dia Hop-là ! Une vedette dont Sigmund Freud fut l'admirateur le plus fan ! Il y a des analyses qui se perdent.

Portrait
Son père par Rodin

Pierre Carrier-Belleuse 1851-1932

Fils de Albert-Ernest Carrier-Belleuse, le sculpteur, maître de Rodin; frère de Louis-Robert, peintre, sculpteur et céramiste lui aussi. Une formation classique, une préférence pour le pastel, il ne s'aventure pas au sein des multiples courants qui jalonnent son époque. Il peint des danseuses. Point.

Pierre Carrier-Belleuse

pastel

La danseuse

1897, Pastel sur toile, 162,6 x 97,8 cm
Collection privée

Pierre Carrier-Belleuse

pastel

A la barre

1888, Pastel sur papier marouflé sur toile, 80,2 x 114,3 cm
Collection privée

Pierre Carrier-Belleuse

pastel

Sur le sable de la dune

1896, Pastel, Petit Palais / Roger Violet

Ce qu'ont dû souffrir ces malheureuses et combien l'abandon du corset les a soulagé.

Camille Claudel 1864-1943

Portrait

Puisque Rodin vient de montrer le bout de son ciseau il nous plaît d'évoquer ici la soeur aînée de Paul Claudel.
Rodin est en prise avec la matière, un roc viril qui la fracasse pour en laisser ce qu'il prétend y voir.
Camille, plus souple, l'apprivoise, la polit, se fait accepter pour entrer en elle et lui faire donner ce que nous ne soupçonnions pas y trouver.
Sa sensibilité la mènera à la folie mais elle est le sculpteur GEANT de son siècle.

Par bonheur, elle nous laisse, aussi, cet unique pastel :

Camille Claudel

pastel

Portrait de sa soeur Louise

~1887, Pastel sur papier, 130 x 92 cm
Collection privée, vente C. Claudel, sur Artcurial 27/11/2017

Sa jeune soeur, devenue Mme de Massary. La main et l'oeil du sculpteur s'expriment aussi dans ce dessin :

Camille Claudel

pastel

La vieille du Pont Notre-Dame

avant 1901, Fusain sur papier Canson collé sur carton, 60 x 48 cm
Musée barrois à Bar-le-Duc

Le pont Notre-Dame à Bar-le-Duc; et merci au musée pour ce détail :

Camille Claudel

pastel

Détail

Et pour clore ce bref article voyez ce portrait par

Ghita Theuriet 1862- ?

Ghita et Suzanne sont les filles du peintre, portraitiste, Gabriel Lefébure et de Hélène Narat qui, veuve, épouse en 80 André Theuriet* le poète. Ghita, qui veut être peintre comme son père fait la connaissance de Camille Claudel lors de sa formation à l'atelier d'Alfred Boucher dont Rodin sera le successeur.

Githa Theuriet

pastel

Portrait de Camille Claudel

1883, Pastel et fusain sur papier, 53,5 x 42 cm
Musée barrois à Bar-le-Duc

* André Theuriet qui prépara, en 87, la première édition du Journal de Marie Bashkirtseff.

Giovanni Boldini 1842-1931

Florentin formé à Florence, carrière internationale de virtuose du portrait.

Giovanni Boldini

pastel

Verdi en haut de forme

Pastel, 65 x 54 cm
Galleria nazionale d'arte moderna di Roma

Un trésor. Si vous fixez ce regard vous savez tout de l'humeur et peut-être même des pensées de Verdi.

Giovanni Boldini

pastel

Toulouse Lautrec (Portrait of a Dandy)

1880-90, Pastel sur papier, 62,9 x 41 cm
Pasadena © Norton Simon Art Foundation

A propos de dandy, Boldini est aussi l'auteur de ce tableau, portrait en pied de Robert de Montesquiou à ce point précieux qu'il ne se savait pas ridicule. Proust qui le connaissait bien en fit le baron de Charlus. Relisez la "Recherche" et voyez ceci.

Montesquiou

Mariano Fortuny y Madrazo 1871-1949

Son père est le peintre Marià Fortuny y Marsal, Pompier chez nous, Glorieux chez lui. Mariano s'il se veut peintre est surtout connu comme couturier et créateur de tissus. La vie de cet Espagnol est à Venise mais nous gardons à Orsay ce dessin :

Mariano Fortuny y Madrazo

pastel

Salomé portant la tête de saint Jean-Baptiste

Pastel et pierre noire sur papier beige, 118,5 x 85 cm
(C) RMN-Grand Palais (musée d'Orsay) / Tony Querrec

Fanfreluches et rubans ondoyants qui annoncent l'Art Nouveau.

Jan Toorop 1858-1928

Hollandais de Java, membre d'aucune école il touche à toutes les tendances du moment.

Jan Toorop

pastel

Le Désir et l'Assouvissement

1893, Pastel sur papier beige collé sur carton, 76 x 90 cm
Musée d'Orsay, photo Lewandowski

Période à la fois symboliste et Art Nouveau, ce pastel préparait un vitrail (il va se convertir au catholicisme en 1905).
Sous la croix, pris dans le chant de la cloche, le bouton floral semble fécondé par une eau bénite comblant le regard torturé et fiévreux du désir; la sérénité de l'assouvissement lui tenant la main.
Notons que si l'assouvissement est apaisé il montre aussi un fond de tristesse. Des regrets ?
"Omne animal triste post coïtum, praeter gallum mulieremque."(Galien de Pergame)

William Degouve de Nuncques 1867-1935

Ardennais dont la formation se fait en Belgique avec les conseils de Toorop. Beau-frère d'Emile Verharen, il fréquente les symbolistes Puvis, Denis et Thaulow.
Fier et distant il se complaît dans des paysages vides de toute figure.
Il est le magicien des ambiances nocturnes.

William Degouve de Nuncques

pastel

Nocturne au Parc royal de Bruxelles

1897, Pastel sur papier, 58 x 44,5 cm
Musée d'Orsay, RMN © Jean Schormans

Victor Prouvé 1858-1943

Peintre et décorateur nancéien, il succède à Gallé comme président de l'école de Nancy, directeur de l'école des Beaux-Arts de Nancy pendant 20 ans.
Surdoué il est aussi graveur, relieur et fournisseur de dessins pour les verreries Gallé, Daum, Majorelle...
Membre essentiel de l'Art-Nouveau il plaide aussi pour l'Art-Déco le moment venu.

Victor Prouvé

pastel

Portrait de Marie Duhamel (son épouse)

1897, Pastel, 133 x 97 cm
Musée de l'Ecole de Nancy

De ses sept enfants deux seront architectes : Jean Prouvé qui a proposé des maisons légères pour la reconstruction au lendemain de la guerre dont "la Maison des Jours Meilleurs" de l'abbé Pierre, et Henri qui vient de nous quitter (2015).

Victor Prouvé

pastel

Femme étendue sur un divan

1899, Pastel, Petit Palais / Roger Violet

Antoine Calbet 1860-1942

Si ce spécialiste de la nudité féminine propose des oeuvres à l'huile maîtrisées et plutôt "fignolées" ce pastel laisse une impression de flou mal rendu et de renoncement.

Antoine Calbet

pastel

Parmi les roses

1917, Pastel, Petit Palais / Roger Violet

D'une photographie ce serait "bougé !".

Charles Lucien Léandre 1862-1934

Caricaturiste, lithographe, illustrateur, créateur de la Société des peintres humoristes ET pastelliste reconnu.

Charles Léandre

pastel

Square des Batignoles

1920, Pastel, 60 x 40cm, Musée d'Orsay
RMN-Grand Palais/Hervé Lewandowski.

Charles Léandre

pastel

Jeanne et Madeleine Lemoine (ses nièces)

1901, Pastel, Musée de Coutance.

Charles Léandre

pastel

La mère du peintre

Pastel, Musée de Coutance.

Charles Léandre

pastel

Sur fond d'or

Pastel

Cette image est un fragment de l'affiche de l'exposition "L'art du pastel de Degas à Redon".
Bonjour Tristesse, mais, Un certain sourire.

Paul Klee 1873-1940

Où est l'art, où est le beau, où est le talent ?

Paul Klee

Pastel

Mesure individualisée des niveaux

1930, Pastel sur papier collé sur carton, 46.8 x 34.8 cm
Zentrum Paul Klee, Bern.

Tout au plus une certaine harmonie des couleurs.

Paul Klee

Pastel

Légende du Nil

1937, Pastel sur tissu de coton monté sur toile d'emballage, 69 x 61 cm
Berne, Kunstmuseum

Paul Klee

Pastel

Girl in Mourning

1939, Gouache pastel et fusain sur papier collé sur carton, 66,4 x 50,2 cm
The Met, The Berggruen Klee Collection, 1984

Des enfants ont été renvoyés de l'école (maternelle) pour moins que çà ! Enfin ! il n'y a pas survécu longtemps.

Joan Gonzàlez 1868-1908

Frère aîné de Julio, le sculpteur, que nous verrons aux pages consacrées au vingtième siècle car cette famille catalane est liée à Picasso.
Joan, mort jeune encore a été redécouvert récemment par sa nièce Roberta Gonzalez (fille de Julio et peintre). Voyez ce joli pastel :

Joan Gonzàlez

pastel

Printemps (arbes en fleurs au bord d'un champ labouré)

Pastel sur papier gris, 31,7 x 48,5 cm
Paris, musée d'Orsay © musée du Louvre département des Arts graphiques, © Direction des Musées de France, 2000 © RMN Hervé Lewandowski

Joan Gonzàlez

pastel

Toilette dans un paysage

Pastel, 30 x 47,5 cm
Paris, musée d'Orsay © musée du Louvre département des Arts graphiques, © Direction des Musées de France, 2000 © RMN Hervé Lewandowski

L'Art Déco

Après la victoire, les "Années Folles" succèdent à la "Belle Epoque", en attendant la grande crise et la montée des totalitarismes.

Jules Chéret 1836-1932

Son père était typographe, il sera imprimeur et créateur de l'affiche moderne; par lui la parisienne devient "Chérette", mince à la jambe longue, rieuse qui vous regarde droit, prête à vous accepter sans barguigner. Peintre facile il crée aussi bien de jolis pastels que de grands rideaux de scène.

Jules Chéret

pastel

Folie et gaieté

Pastel © Direction des Musées de France
Photo: © Gérard Blot

Jules Chéret

pastel

Mascarade

vers 1900, Pastel sur toile, 36 x 27 cm
Musée d'Etat de l'Hermitage, Saint-Petersbourg

Portrait

Alphons Mucha 1860-1939

Tchèque, dessinateur surdoué, formé à Prague, à Munich, à Vienne et pour finir à Paris (académie Julian), décorateur, affichiste à la suite de Chéret, graphiste, peintre ; vous connaissez ses affiches de théâtre, pour Sarah Bernhardt en particulier ; il tentera une carrière aux Etats-Unis avant de revenir à Prague où vous êtes invités à aller voir ses vitraux de la cathédrale Saint-Guy. Il meurt à propos tandis que la Gestapo traque les Francs-Maçons :.

En peinture il est considéré comme le maître et le créateur de l'Art-Nouveau, ses bijoux, vaisselle, mobiliers sont de bons témoins de l'Art-Déco

		
Ci-contre : Autoportrait, à l'huile →

Mucha

Dessin

Crucifixion

1868, Prague, © Mucha Museum / Mucha Trust 2017

Vérifiez les dates, ce dessin a bien été fait par un enfant de huit ans !

Mucha

Vitrail

Projet de vitrail pour la Cathédrale St-Guy à Prague

1931, Crayon et pastel
Prague, © Mucha Museum / Mucha Trust 2017

Alors que, connaissant le publicitaire, l'affichiste, homme de théâtre et de frivolité, vous pensiez Mucha superficiel, voilà que nous sommes à l'église. Il faudrait plutôt dire au Temple. Mucha, dès l'année 1889, va faire publier sous le titre Le Pater un ouvrage dans lequel il décrypte le Notre Père, l'illustre et se propose de répandre sa lumière. Nous vous en offrons le parcours en annexe.

Mucha

pastel

Morte

Pastel, 37,5 x 50,5 cm
Musée d'Orsay, RMN

Mucha

pastel

Weeping girl

1899-00, Pastel, 47,5 x 32,3 cm
© 2018 Mucha Foundation

En 1913, aux Etats-Unis, Mucha trouve un mécène, Charles Crane, slavophile convaincu, avec lequel il signe un contrat pour réaliser ce qu'il veut être l'oeuvre de sa vie : une série de toiles gigantesques retraçant l'épopée historique du peuple slave ; vingt années, presque la fin de sa vie, seront consacrées à cet ouvrage dont le dit contrat fait don à la ville de Prague et qui est resté longtemps peu connu, les nazis considérant l'auteur dégénéré, judéophile et franc-maçon et les communistes russes comme un bourgeois décadent. Disponible en annexe.

← Précédente
↑ Haut de page ↑
Suivante →