Croix
Flèche Flèche
Lascaux AUTOUR du PASTEL Picasso
_ Lascaux _ Fouquet _ Jean Perréal _ Carrache _ François Lemoine _ Quentin de La Tour _ Toulouse-Lautrec _ Degas _ Rouault _ Picasso _
Pastellistes → XIXème p.3

Consulat 1804 1er Empire 1814 Louis XVIII 1815 Cent-Jours 1815 Louis XVIII 1824 Charles X 1830 Louis-Philippe 1848 2è République 1852 Second Empire 1871 3è République

Les Pastellistes au XIXème siècle

Nous poursuivons, ici, notre quête de pastels produits par les impressionnistes qui, vous l'avez noté se présentent par ordre alphabétique.

Armand Guillaumin 1841-1927

Si les précédents étaient des "fils de famille" Guillaumin, lui, est plutôt d'extraction modeste, il se forme chez Charles Suisse, travaille pour vivre avant d'épouser une institutrice qui fait bouillir la marmite, et finalement il gagne à la Loterie Nationale, oui c'est possible !
Ses oeuvres reflètent son pôle d'intérêt : le bord de l'eau.
Disons-le tout net : il ne sait pas se servir du pastel dont il use comme de crayons de couleur. Ses huiles sont correctes, ses aquarelles sont ce qu'il fait le mieux. Petit peintre donc qui va gâcher le tout sur la fin par un parti pris de couleurs criardes et violentes.

vignette vignette vignette vignette vignette vignette

Armand Guillaumin

pastel

Paysage avec deux voiliers

1909, Pastel sur papier contre-collé sur carton 42,5 x 67,5 cm
The MET, Robert Lehman Collection, 1975

Eva Gonzalès 1849-1883

Elle figure parmi les Impressionnistes par ses amitiés mais n'exposa pas avec eux.
Commençons par son portrait peint, à l'huile, par Manet dont elle est le seule élève :

Edouard Manet

pastel

Portrait de Eva Gonzalès à l'atelier

1870, Huile sur toile, 1,91 x 1,33 m
National Gallery

Cette huile pour illustrer ce que nous verrons plus bas : Manet savait peindre.
Revenons à Eva, son oeuvre, très maîtrisée, est à l'huile, quelques pastels cependant :

Eva Gonzalès

pastel

Portrait de Jeanne

~1870, Pastel sur toile, 56 x 46 cm
Collection privée

Jeanne, sa jeune soeur, 1856-1924, fut son modèle et son élève, surtout aquarelliste.

En 72, Eva, enceinte, part en Espagne. Eduardo Manet, cubain, écrivain et surtout auteur dramatique (Les Nonnes) prétend être le petit-fils d'Edouard ?

Eva Gonzalès

pastel

La matinée rose, ou la nichée

1874, Pastel, 90 x 72 cm
Paris musée d'Orsay, photo RMN Hervé Lewandowski

Quoi qu'il en soit Eva épousera le peintre Henri Guérard (un ami de Manet) en 79 et va lui donner un fils, Jean-Raymond, avant de mourir subitement, en même temps que Manet !
Jeanne qui épouse à son tour Henri Guérard élèvera le petit Jean.

Rivale de Berthe Morisot dont nous parlerons abondamment; les deux femmes se jalousaient, la trop courte carrière d'Eva ne lui a pas permis d'exprimer tout son talent.
Précisons qu'elle n'a pas de lien avec les Gonzàlez que nous verrons plus loin.

Max Liebermann 1847-1935

Allemand, prussien, juif, bourgeois, riche, conservateur, doué et travailleur, il puise sa formation chez les classiques, chez les hollandais, en Italie, chez les impressionniste (d'où sa place ici), à Barbizon, retenant de ci de là sans avoir vraiment de style propre mais chez qui on parle d'influences. Honoré, décoré, nommé, reconnu.
Un personnage considérable donc, mais peu de pastels, ceci :

Max Liebermann

pastel

Kirchenallee à St Georges, Hambourg

1890, Pastel, 47 x 72 cm
Musée de Hambourg, akg-images

Notez les taches de lumière sous les arbres. Sa spécialité.

Max Liebermann

pastel

Blick auf die Außenalster

1909, Pastel sur papier beige, 12 x 19 cm
© Hamburger Kunsthalle / bpk Foto:Christoph Irrgang

Max Liebermann

pastel

Jeune fille avec une vache

1890, Pastel sur papier, 54 x 74,3 cm
Moscou, Musée Pouchkine, collection Chtchoukine

Le repentir en pastel est chose délicate, voyez le train avant, broute ma chère.
La composition, simpliste, ne porte guère à l'élévation. Le triangle pointe en haut est tronqué par le dos de l'animal qui se confond avec la ligne d'horizon. La vachère, seule verticale du tableau, par sa tête couverte et baissée, semble absorbée par des préoccupations bien matérielles.

Max Liebermann

pastel

Dans les champs

1890, Pastel sur papier gris, 54 x 79 cm
St-Petersbourg, l'Hermitage

La bergère, qui ici, fait face à la lumière, a changé de bonnet et sa vache en chèvres, s'ennuie tout autant sous un ciel toujours aussi bas. Pour apprécier cette églogue et se mettre d'humeur bucolique rendez-vous dans la plaine de Barbizon en dégustant Bécassine, la chanson de Brassens.

René Ménard 1862-1930

Ménard est d'ordinaire classé parmi les Symbolistes, il est ici pour que la vache ci-dessus rejoigne le troupeau ci-dessous. Si l'école existait nous en ferions un "Bucoliste" (ßουχόλioν = troupeau de boeufs). Nous lui devons aussi Le troupeau une huile, au Musée d'Orsay.

René Ménard

pastel

Paysage

1901, Pastel sur carton, 73 x 87 cm
Moscou, Musée Pouchkine, collection Chtchoukine

Appréciez le traitement de la lumière. Ménard fit partie entre autre de la "Bande noire" qui snobait les Post-Impressionnistes et les teintes trop claires.

Gravure
Manet par Guérard

Edouard Manet 1832-1883

S'il inspire et s'inspire des Impressionnistes, les fréquente et se lie, Manet c'est Manet, il expose au salon, aux refusés en 63, chez Martinet, chez Durand-Ruel, mais il ne sera pas chez Nadar en 74. Il peut être classique sans être académique, provoquant par des nudités en place publique et sage dans ses marines ou ses portraits.
Elève de Couture qu'il méprise mais auquel il doit sa maîtrise, chef de bande plus que chef d'école, ses oeuvres majeures sont à l'huile mais ses pastels sont partout.
Volontiers mondain, tandis que son quartier est aux Batignoles.
Ami de Baudelaire Zola et Mallarmé, il est de toutes les avant-gardes même dans sa mort, trop précoce, vaincu par la syphilis.

Edouard Manet

pastel

Buste de femme nue

Pastel sur toile, 53,5 x 44,6 cm
Paris, musée d'Orsay © musée du Louvre département des Arts graphiques, © Direction des Musées de France, 1991 © RMN Hervé Lewandowski

Edouard Manet

pastel

Jeune femme blonde aux yeux bleus

Vers 1877, Pastel sur papier beige, 60 x 50 cm
Paris musée d'Orsay, ©photo musée d'Orsay / RMN Patrice Schmidt

Le modèle serait Ellen Andrée (1856-1933) une actrice qui épousa en 1920, Henri-Julien Dumont, peintre impressionniste qui mourut un an plus tard. C'est elle encore qui pose pour La Prune de Manet, L'Absinthe de Degas et que nous trouvons attablée dans Le Déjeuner des canotiers de Renoir.

Edouard Manet

pastel

La Femme Au Chapeau Noir: Portrait d’Irma Brunner la Viennoise

Vers 1880, Pastel sur toile, 55,5 x 44,1 cm
© RMN-Grand Palais (Musée d'Orsay) / Jean-Gilles Berizzi

Autant les deux portraits précédents flattaient le modèle par un halo poétique, une femme rêvée en quelque sorte, autant celui-ci est construit, de couleurs qui s'épousent et de volumes qui se complètent, une femme bien présente.

Edouard Manet

pastel

Le tub

Vers 1878-79, Pastel sur toile, 55 x 45 cm
Paris, musée d'Orsay Photo (C) RMN-Grand Palais (musée d'Orsay) / Jean-Gilles Berizzi

Chronologiquement ce "tub" précède celui de Degas mais c'est Degas qui inaugure les "toilettes". Degas se comporte en prédateur alors que la femme est complice avec Manet, qui savait leur parler, regardez plutôt ce billet :

Edouard Manet

pastel

Lettre à Isabelle Lemonnier décorée d'une mirabelle

Aquarelle, dessin à la plume, encre grise
Paris, musée d'Orsay Photo (C) RMN-Grand Palais (musée d'Orsay) / Michèle Bellot

Alors Romantique Manet ? Oui aussi.
(Bien que la tige de la mirabelle ne soit pas dressée là par hasard ?)

Alors Provocateur Manet ? Oui surtout. Mais Olympia ou le Déjeuner sur l'herbe n'ont pas leur place ici. Contentons-nous de cette petite série dont un gros plan avant de le quitter sur son lit de mort.

vignette vignette vignette vignette vignette
← Précédente
↑ Haut de page ↑
Suivante →