Le CUBISME

ANNEXE

Accueil → Annexe → Cubisme page 1

←   Cubisme 1   →

Portrait

Ambroise Vollard par Cézanne, 1899

Il est un mantra fondateur, répété à l'envi, qui s'appuie sur peu de chose mais qui à force d'être psalmodié semble ne plus pouvoir être remis en cause : Cézanne serait le génial responsable de toutes les déviances de l'Art Contemporain et à ce titre mériterait notre admiration absolue.
En vérité, Cézanne, qui a tout essayé, a toujours eu le sentiment d'être rejeté par ses pairs. Sa peinture souffre de son manque d'apprentissage sous-tendu par les troubles de son caractère. Jusqu'à la fin il s'interroge sur les formes, l'espace et sa profondeur, les couleurs et leur gradation. S'il n'avait échoué à entrer aux "Bozarts" il aurait appris l'anatomie, la perspective, la composition et serait peut-être devenu ce qu'il ambitionnait : un peintre classique que l'application et la force de travail dont il faisait preuve auraient mis en avant.
Son caractère disions nous : il avait déjà cinq ans quand son père a épousé sa mère, ouvrière chez lui, et il n'a jamais voulu le décevoir, d'où, sans doute, son extrême timidité, sa gentillesse, son application, avec de temps en temps les barrières qui cèdent à des colères subites. Il se retire par méfiance de lui-même, crainte "qu'on lui mette le grappin dessus". Finalement il était bien avec sa mère et il va comme beaucoup reproduire, adulte, ce qu'il a vécu enfant : cacher à son père l'existence de sa femme et la naissance de ses enfants.
En 1895 il a 56 ans, inconnu du public, la critique l'ignore, les galeries aussi, il n'a rien vendu ou presque et voilà qu'Ambroise Vollard, avant-gardiste s'il en est, ouvre une exposition Cézanne qui révèle aux jeunes peintres en formation, contestataires par nature, les aventures picturales de notre aixois et sa Sainte Victoire. Devenu une icône toutes les improvisations qui vont suivre se feront en prétendant s'en inspirer.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Montmartre
Bateau-Lavoir

Georges Braque 1882-1963

Son père, peintre en bâtiment-décorateur, lui prépare une carrière analogue qui va bifurquer vers la peinture. Il côtoie Picabia et Marie Laurencin, puis Othon Friesz qui le tire vers le Fauvisme et avec lequel il séjourne à l'Estaque :

Georges Braque

L'Olivier près de l'Estaque

1906, Huile sur toile, 60 x 73 cm
Le Figaro

L'Estaque où sur les traces de Cézanne il simplifie les volumes et les "géométrise", la forme débutante du cubisme :

Georges Braque

Maisons à l'Estaque

1908, Huile sur toile, 73 x 59,5 cm
Kunstmuseum Bern

Il rencontre Picasso et ses Demoiselles d'Avignon à Montmartre, au Bateau-Lavoir, ce qui le conforte à produire ce Grand Nu :

Georges Braque

Le Grand Nu

1908, Huile sur toile, 140 x 100 cm
Sur Artsper Magazine

Après ces essais le Cubisme est né et la "cordée Braque-Picasso" lancée sur une voie entrevue par Braque, une voie que Picasso va parcourir en tout sens et que Braque abandonnera, sans la renier, après en avoir fait le tour mais en refusant les ultimes dérives.

Georges Braque

Portrait de femme (Torse)

1910, Huile sur toile, 91 x 61 cm
Collection privée sur Wikiart

Avec Braque le sujet reste perceptible, il a compris ce que voulait Cézanne : non pas peindre le motif dans son aspect momentanné et local mais faire sentir l'être profond du sujet, permanent et omniprésent. Il stylisera beaucoup par la suite mais refusera de verser dans l'abstrait. Au delà des démarches intellectuelles Braque fait "beau" alors que Picasso provoque par la laideur.

Raccourci vers son article dans les pages principales.

Pablo Picasso 1881-1973

Ce LIEN vers l'article "Pastel" sur Picasso. Nous nous contentons, ici, de montrer son parcours cubiste. C'est la période Bateau-Lavoir et Fernande, il y voisine Braque bien sûr, mais aussi Van Dongen, Modigliani, Matisse, le Douanier Rousseau, Apolinaire... Picasso a découvert les masques rituels africains, Kanhweiler aussi qui les collectionne, Les Demoiselles en portent la trace :

Pablo Picasso

Les Demoiselles d'Avignon

1907, Huile sur toile, 243,9 x 233,7 cm
New York, Museum of Modern Art

Masque

Masque Pendé de maladie

Ces dames sont sensées attendre le client dans la maison-close de la rue d'Avinyo à Barcelone. Celle de gauche est probablement une figuration de Fernande Olivier à qui il faisait découvrir la Catalogne au printemps 1906, quand aux deux de droite, sur lesquelles il est revenu pendant des mois, regardez plutôt le masque* ci-contre.

* L'Art-Nègre, ainsi nommé avant de devenir pudiquement l'Art-Premier, quel que soit le qualificatif accollé n'est pas un art, en Afrique au 19è siècle. Les masques raportés au Musée d'Ethnographie sont des objets rituels obéissant à des croyances tribales qui leur donnent sens et raison d'être. Passée la cérémonie pour laquelle ils ont été faits, leur rôle accompli, ils peuvent disparaître (sauf bien sûr les masques d'investiture), le beau n'y intervient pas.

Picasso, provocateur vaniteux, toujours sous influence, va subir celle de Braque, voir que Kahnweiler s'y intéresse et accrocher (cordée) son talent à la démarche cubiste dont il prétendra être l'initiateur.

Pablo Picasso

Portrait d'Ambroise Vollard

1910, Huile sur toile, 93 x 66 cm
Moscou, musée Pouchkine

Pablo Picasso

Portrait de Daniel-Henry Kahnweiler

1910, Huile sur toile, 100,4 x 72,4 cm
Chicago, Art Institute, © 2018 Estate of Pablo Picasso / Artists Rights Society (ARS), New York
Gift of Mrs. Gilbert W. Chapman in memory of Charles B. Goodspeed

Pablo Picasso

Le pigeon aux petits-pois

1911, Huile sur toile, 65 x 54 cm
Volé en 2010 au Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris

Masque

Juan Gris 1887-1927

Madrilène qui arrive à Paris en 1906, fait connaissance avec ceux du Bateau-Lavoir, vit de dessins de presse et d'illustrations, intériorise le cubisme durant 5 années avant de se lancer dans la peinture. Il y excelle, pratiquant d'emblée un cubisme plus pur et équilibré que Picasso dont il reprend l'atelier en 1912.

Le cubisme des débuts est dit Analytique — on analyse les formes avant de les simplifier et de les mettre à plat en multipliant les points de vue rendant l'objet souvent méconnaissable et la toile absconse —; c'est à partir des années 11-12 qu'il devient Synthétique — en recréant l'objet et sa profondeur par l'apport de plans identifiables (lettres, mots, papiers et objets collés) et en réintroduisant la couleur — le groupe de Puteaux que nous verrons page suivante étant moteur dans cette démarche.

Juan Gris

Juan Legua

1911, Huile sur toile, 54,9 x 46 cm
New York, the MET, Jacques and Natasha Gelman Collection, 1998

Juan Legua était un journaliste espagnol vivant à Paris. Notons que Jacques Chirac a fumé jusqu'en 88 ! :-)

Juan Gris

Nature morte à la nappe à carreaux

1915, Huile sur toile, 116,5 x 89,2 cm
New York, the MET, Leonard A. Lauder Cubist Collection, Purchase, Leonard A. Lauder Gift, 2014

Juan Gris

Portrait de Josette

1916, Huile sur toile, 116 x 73 cm
Madrid, Museo Reina Sofia, Domaine public

Fernande Herpin (1894–1983) dite Josette a, en 1912, remplacé Lucie Belin (1891–1942), première épouse de Gris qui lui avait donné, en 1909, son seul enfant Georges.

Juan Gris

Arlequin assis à la guitare

1919, Huile sur toile, 116 x 89 cm
Le MET, semble-t-il (nombreuses versions)

Après la guerre Braque et Picasso abandonnent l'aventure cubiste. Picasso semble reconnaître la supériorité de Gris, sa maîtrise, la facilité avec laquelle il articule ses toiles qui tranchent avec le fouillis initial des créateurs. Tous les trois avaient beaucoup d'admiration pour Henri Laurens, le sculpteur :

Henri Laurens 1885-1954

Le sculpteur cubiste, ami de Braque, Picasso et Juan Gris. Nous avons dit ailleurs que la sculpture répond naturellement au souci premier du cubisme : exposer toutes les faces du sujet, le travail de Laurens nous montre la deuxième ambition : la simplification géométrique des formes, c'est le retour à l'art primitif par lequel est passé Picasso qui n'en sortira plus; par confort.

Henri Laurens

Tête de Jeune fille

1920, Terracotta (terre cuite), 34,2 x 16,5 cm
The Solomon R. Guggenheim Foundation Peggy Guggenheim Collection, Venice, 1976
© 2018 Artists Rights Society (ARS), New York/ADAGP, Paris

Henri Laurens

La Douleur (ou Adieu)

1941, Bronze
Cimetière Montparnasse, sur sa tombe

Victime de tuberculose osseuse au début du siècle avant d'être amputé d'une jambe en 1909 la douleur est un sujet qu'il devait bien connaître.

André Derain 1880-1954

Ce pionnier du Fauvisme a été traité par ailleurs mais nous lui faisons une petite place ici pour ses amitiés avec Braque et Picasso qui l'entraînent temporairement vers un pré-cubisme dont vous avez un exemple ci-dessous.

André Derain

Maisons au bord de l'eau

1910, Huile sur toile, 61 x 102,3 cm
St-Pétersbourg, musée de l'Hermitage

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Vers la page suivante (Cubisme 2) →


↑ Haut de page ↑