Lascaux Autour du Pastel Picasso
Mucha Annexes → Mucha       EPOPEE SLAVE En Russie
Photo

Cette photographie (© AFP/Archives / MICHAL CIZEK) pour prendre conscience de la taille des oeuvres qui vont suivre : les 7 plus grandes mesurent plus de 6 mètres de haut et plus de 8 mètres de large, les 8 plus petites dépassent 4 mètres de haut et 6 mètres de large. 20 tableaux monumentaux qui illustrent l'histoire du peuple slave, de sa culture et de sa civilisation, du 4è au 20è siècle.

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17 18 19 20

L'idée de cet ouvrage date 1899 alors que Mucha travaillait au design de l'intérieur du pavillon de la Bosnie Herzégovine qui lui avait été commandé par le gouvernement Austro-Hongrois pour l'Exposition Universelle qui allait se tenir à Paris en 1900. Il fit un voyage dans les Balkans pour se documenter sur l'histoire, les coutumes et la vie de ces slaves du sud vivant dans cette région annexée par l'Autriche-Hongrie seulement 20 ans auparavant. Cette expérience fut la source de ce projet : illustrer, pour tous les slaves, "les joies et les pleurs" de sa propre nation et ceux des autres peuples slaves.

Entre 1904 et 1909 il visita à 5 reprises les Etats-Unis avec l'espoir d'y trouver un bienfaiteur. Le jour de Noël 1909 il ancre son projet et le sponsorise en rencontrant Charles Crane (1856-1939) un entrepreneur et philanthrope de Chicago. Crane était essentiellement attaché au développement de ses affaires en Europe centrale ainsi qu'à la culture slave. Il fut à la fois le pourvoyeur financier et le soutien moral de Mucha durant les 20 années qui suivirent. Mucha rentra dans son pays en 1910 pour y entreprendre sa mission.

De 1911 à 1926 toute l'énergie de Mucha fut consacrée à la création de l'Epopée slave. Il loua un appartement et un atelier au Chateau Zbiroh dans l'ouest de la Bohème pour profiter de l'espace ainsi offert et qui lui était nécessaire compte tenu de l'immensité de ses toiles. Les vingt épisodes clés du passé slave, ancien et récent, se répartissent en dix pour l'histoire tchèque et dix pour l'histoire des autre régions. Le premier tableau Les slaves dans leur territoire originel est terminé en 1912, la série se termine en 1926 avec L'apotéose des slaves qui célèbre la victoire triomphale de tous les slaves en 1918 sur l'ensemble de tous leurs territoires qui deviennent ainsi le leur propre.

Avec cette Epopée Mucha voulait montrer l'unité de tous les slaves durant leur histoire commune, montrer aussi leur mutuelle aspiration à la paix, pour apprendre et inspirer aux autres leur humanité et leur vertu. En 1928 Mucha et Crane présentent officiellement, à Prague, la série complète et terminée de L'épopée des slaves comme un don à la nation en coïncidence avec le 10è anniversaire de leur indépendance.

Cette présentation et celles des différents tableau sont librement inspirées et traduites depuis le site de la "Mucha Fondation".

1er Tableau