Lascaux Autour du Pastel Picasso
Retour A propos du Pays de Cocagne

Bien que ce ne soit pas un pastel, ce tableau de Pieter Bruegel "l'ancien" trouve ici tout naturellement sa place.

Image
Le Pays de cocagne   1567   Huile sur bois   52 x 78
Munich,   ancienne pinacothèque,   cab.23 rdc.

Il a été dit que Bruegel aurait peint ce Pays de Cocagne après avoir lu un texte "bouffon" de Hans Sachs paru en 1530. Malgré de nombreuses recherches je n'ai pû en trouver trace, si vous en disposez je serai content de le publier ici. Merci. (Version française natürlich)

En revanche, je vous propose ce poème de Jean-François Sarasin, intitulé Balade au Pays de Cocagne.

Ne louons l'Isle où Fortune jadis
Mit ses trésors, ni la plaine Elisée
Ni de Mahom le noble Paradis;
Car chacun sait que c'est billevesée.
Par nous plutôt Cocagne soit prisée;
C'est bon Païs, l'Almanach point ne ment,
Où l'on le voit dépeint fort dignement.
Or pour savoir où gît cette campagne,
Je le dirai disant Pays en Normand
Le Pays de Caux est le Pays de Cocagne.

Mahom : c'est Mahomet, au Moyen-Age

Païs : c'est de l'Occitan, Sarasin,
fin grammairien, sait bien où se situe le vrai pays de cocagne.

    *
  *   *
*   *   *

Tous les Mardis y sont de gras Mardis,
De ces Mardis l'année est composée.
Cailles y vont dans le plat dix à dix,
Et perdreaux tendres comme rosée.
Le fruit y pleut, si que c'est chose aisée
De le cueillir se baissant seulement.
Poissons en beurre y nagent largement,
Fleuves y sont du meilleur vin d'Espagne,
Et tout cela fait dire hardiment
Le Pays de Caux est le Pays de Cocagne.





Dans le tableau de Bruegel, le fleuve semble être de lait.

    *
  *   *
*   *   *

Pour les Beautés de ces lieux, Amadis
Eut Oriane en son temps méprisée,
Bien donnerais quatre maravédis
Si j'en avais une seule baisée,
Plus cointes sont que n'est une Epousée,
Et dans le Palais s'ébatent noblement.
Près leur déduit et leur Ebatement
Rien n'eut paru la cour de Charlemagne,
Quoi que Turpin en écrive autrement
Le Pays de Caux est le Pays de Cocagne.



Nous sommes au XVIIe, on ne baisait pas comme aujourd'hui !

Cointes : gracieuses, aimables mais aussi sages, prudentes.

Turpin, combatant mythique des sarasins ( alors que l'auteur se
nomme Sarasin ! ) évêque authentique, auteur incertain de la
Chanson de Roland. C'est lui que Vigny dépeint dans "Le cor" :
" - Turpin, n'as-tu rien vu dans le fond du torrent ?"

Envoi

Prince, je jure ici foi de Normand,
Que mieux vaudrait être en Caux un moment
Roi d'Yvetot, qu'Empereur d'Allemagne;
Et la raison, c'est que certainement
Le Pays de Caux est le Pays de Cocagne.




Précisons que ce site a été réalisé et mis en ligne en plein Pays de Caux.